Marie-Ange SEBASTI extraits


 

Née à Lyon le 5 février 1944, elle a fait des études de Lettres classiques. Après un doctorat en littérature grecque, elle a obtenu le diplôme d'Habilitation à diriger des recherches. Elle est spécialiste de la littérature grecque chrétienne de l'Antiquité.
Elle vit à Lyon et travaille à la Maison de l'Orient et de la Méditerranée (CNRS).
Elle a dès l'enfance le goût de la littérature et de l'écriture et publie, à 19 ans, son premier recueil de poèmes (Effleurements, 1963), puis, en 1967, Paroles pour une île, proses poétiques inspirées par la Corse, dont son père est originaire, et, en 1970, un recueil de poèmes, Comme un chant vers le seuil.
Après une période silencieuse, mais non sans écrits, paraît en 1989 Contours apparents, Collection "Les poètes de Laudes", n° 12, avec une postface d'Antoine Carrot, Laudes 95, Lyon, 1989.
Les deux livres suivants sont de nouveau inspirés par l'île :
Presque une île
, préface de Charles Juliet, La Marge Édition, Ajaccio, 1997,
Corse dans le chalut des jours, poèmes sur des photographies de Monique Pietri, Les Éditions de L'Envol, Forcalquier, 2001,

D'autres textes sont à paraître sur des photographies de Monique Pietri.


Elle collabore avec d'autres artistes, particulièrement avec :
Guylaine Carrot, photographe, pour diverses expositions (L'abandon des sources, L'œil des mots…),
Bernadette Planchenault, graveur qui a illustré le poème Seuils, Empreintes, Paris, 2002 ; le poème Demain, ibid., 2004, et Envolée, 2008.

En 2004, elle fait paraître, avec Joël Vernet, un ouvrage collectif* : Ougarit, la terre, le ciel. La Part des Anges Éditions, Pessac. Contributions de Marguerite Yon, Salah Stétié, Myriam Antaki, Françoise Cloarec, Karima Berger, Jacques Cazeaux, Saji Qorqmaz, Marie-Ange Sebasti, Joël Vernet.
*A l'occasion de l'exposition organisée au Musée des Beaux-Arts de Lyon par Yves Calvet, son mari et directeur français de la Mission archéologique de Ras Shamra-Ougarit, Syrie : Le Royaume d'Ougarit. Aux origines de l'alphabet (20|10|2004-17|01|2005).

Elle publie, en 2006, Marges arides, Jacques André éditeur ainsi que La porte des lagunes aux éditions SANG D'ENCRE, illustration Colette Milly.

Avec Villes éphémères, elle illustre, de ses poèmes, des photographies de Monique Pietri. Préface de Jean-Pierre Lemaire chez Jacques André Editeur, 2007.

Elle a rédigé les préfaces des recueils Qu'en toi demeure, Les silencieuses et Chemins de sel d'Antoine Carrot ainsi que des recensions sur l'ourisse, villages, Le Fil du chemin et Nocturne.
Elle a écrit le texte de l'hommage rendu à Antoine Carrot par l'association des auteurs et écrivains lyonnais en 1997 ainsi qu'une présentation du poète dans la revue Jalons.

Elle publie également dans diverses revues comme critique et poète.



Publications récentes dans des périodiques ou des ouvrages collectifs :  
Mediterraneans/Méditerranéennes, été 2001, Paris : Ici la Corse/Corsica calling , éd. Bernard Biancarelli, (poèmes : "Notre héritage n'est pas forteresse").  
Des peintres et des poètes, Poésie-Rencontres, Lyon (sur une œuvre de Jacques Pouchain), 2001.  
Convorbiri Literare, novembre 2002 (Iassy, Roumanie). Article et traduction en roumain de plusieurs poèmes par Cristian Badilita.  
Cahiers de Poésie-Rencontres 49-50, 2002 : Écritures de femmes, éd. Geneviève Vidal (poèmes).  
Kallisté, Paris : " Quand la mer peint ". Texte illustrant 12 photographies de Monique Pietri, Hiver 2003.  
Friches, n° 85, 2004 (extraits du recueil Marges arides).  
Laudes, n°153, 154, 156, 2004 : trois articles sur la revue Confluences (1940-1944).  
Laudes, n°157 , mars 2005 (extraits du recueil Marges arides).  
Interventions à haute voix, n° 35, février 2005 (Thème " Naissance ") poèmes.  
Permis fluvial, 17 poèmes, Poésie Rencontres, bulletin spécial, juin 2006.  
Participation à l'ouvrage collectif Attentivement Charles Juliet, Lettres d'ami(e)s, Jacques André Editeur, 2008.  
Venise février, poèmes sur des photographies de Monique Pietri Jacques André Editeur, 2010.  
Haute plage, Collection Poésie XXI, Jacques André Editeur, 2011.  

Cette parcelle inépuisable, Collection Poésie XXI, Jacques André Éditeur, 2013

 
Heures de pointe, Édition Le Pont du Change, 2014.  
Bibliographie complète de Marie-Ange SEBASTI sur son site  


[
Extraits]


Marges arides
pour Yves, archéologue

Ils arpentent longtemps
des terroirs généreux
qui les chargent d'amphores, de pierres précieuses
et du sommeil de vieilles divinités.

Ils atteignent parfois
des marges arides
qui les somment de révéler
des vies évaporées.

-[]-

Le désert s'est épris de leur ténacité

D'un coup de vent
il indique un sillage, une épave
l'ombre d'une prière ou d'une imprécation

Il parle sobrement
de sa vie antérieure.


Abreuvés à d'antiques fêtes
les troupeaux paissent des collines
qui ont perdu leur nom
dans la poussière des palais enfouis

Ils ne voient pas passer ce brillant cavalier
revenu du soleil
de tous les siècles.

-[]-

Sur l'horizon des mirages
se profilent des héros vaniteux
et des reines rêveuses
qui s'éprennent de la caravane
des mages
et du choeur des anges

et le sable devient mosaïque
dans le couchant


-[]-

Quand ils relevèrent la pierre
on entendit
parler des rois

et la rumeur assourdissante
de routes impériales

On sentit la fraîcheur
de jardins supendus

Ils posent leurs cahiers
et leurs tessons
fatigués d'avoir réveillé
les terres brûlées

Ils ont trouvé le puits et le palmier

Un nomade sourit


-[]-

La clameur de l'attente
enflait dans les ruelles

On entendit alors le pas précipité
d'une porteuse d'eau

puis le choc de la cruche
sur la pierre du seuil

Quand on rassemblera tous les morceaux
j'étancherai ma soif


-[]-

Il avait délivré toutes les nouvelles
et repris sa route
après une joyeuse halte
au poste de garde

Quand la terre trembla
il entendit tomber les tours et les palais

Saura-t-il raconter
les fastes embrasés de ce royaume?

Devant la horde des pillards
le scribe a lâché sa tablette

sans avoir eu le temps
d'inscrire l'adresse

Et quelque part au loin
dans une cité morte

quelqu'un attend la réponse
pour tourner la page.

Marges arides, Jacques André éditeur.







 

 

 

 

 


photo R.M.N., Hervé Lewandowski, 2004





photo R.M.N., Franck Raux, 2004

 

 

 

 

 

 







photo R.M.N., Hervé Lewandowski, 2004

pour le commander, contacter Bernadette Planchenault
 
Envolée, poème, gravure de Bernadette Planchenault, Empreintes, 2008
Autres poèmes de Marie-Ange Sebasti sur la Cause des Causeuses

Anthologie poétique de Marie-Ange Sebasti sur Terres de Femmes