Aller dans les nuages




Le couloir de la chimie (Feyzin). En ombres et lumières, les fumées montantes à la manière de nuages...















pour aller dans tes nuages...


On ne peut parler de mort à n'importe qui
sans doute
On ne peut parler d'amour à n'importe qui
sans doute
On ne peut parler du ciel à n'importe qui
sans doute
On ne peut parler de rêves à n'importe qui
sans doute
On ne peut parler de plaies à n'importe qui
sans doute
On ne peut parler d'enfance à n'importe qui
sans doute
Mais on peut exhaler
nos morts et nos amours
nos rêves et nos ciels
nos plaies et nos enfances
pour solde de tout compte
dans l'abreuvoir vivant
d'un regard qui jalonne
d'un regard qui talonne
la joie iconoclaste
du néant entrevu
et ce soir annexé
à nos pluies d'écriture


Marie-Thérèse PEYRIN,
à l'occasion du vernissage de l'exposition Aller dans les nuages
à l'Espace Pandora